Nathalie Arnoux

Comédienne et violoniste

Issue d’une famille de musiciens, « sur les planches » depuis l’âge de 11 ans, elle étudie le violon au Conservatoire supérieur de Genève où elle obtient un prix de virtuosité. Fidèle à ses premières amours : le théâtre, elle étudie à l’école Alain Debock, puis avec Catherine Hubeau.

Artiste pluridisciplinaire, elle allie théâtre et musique dans ses spectacles.

Auteur et interprète de « La Leçon de Violon » (2004), « Ivan Tsarevitch et le Violon perdu » (2012), « Comment je suis devenue célèbre » (2013).

Titulaire du D.E. Lauréate de la Fondation Menuhin, elle donne de nombreux concerts et a enseigné le violon en conservatoire durant plusieurs années avant de devenir intermittente du spectacle en tant que comédienne et musicienne.

Au théâtre : elle joue dans « Double assassinat dans la rue Morgue »tirée des Histoires extraordinaires d'E. A. Poe, adaptation P. Montel, « La Star des oublis » d’Y. Daoudi, « La Palissade » d’E. Herbette, « Eugène, Jean, Prosper et les autres » d’après E. Labiche, J. de Lafontaine, P. Mérimée, « Feu la mère de Madame » « Tailleur pour dames » de G. Feydeau, « On passe dans huit jours » de Sacha Guitry « Gros chagrins » de G. Courteline , « Dancing at Lughnasa » deB. Friel, « Comment je suis devenue célèbre », « Ivan Tsarevitch et le Violon perdu »

Spectacles musicaux : « La Leçon de Violon » « Dis-moi que tu m'aimes », « Tsiganement vôtre », « Folies russes »

Concerts tsiganes, récitals violon et piano, violon et guitare.

Elle pratique le tango argentin depuis 2004.